annonces du WE des 21 et 22 octobre 2017

                            

   

 

Samedi 21 et

                                        Dimanche 22 octobre 2017

 

« Est-il permis, oui ou non,

 de payer l’impôt à César, l’empereur ? »

 

 

 

«  Lignes de Vie »

 

Nous prions pour nos défunts et leurs familles :

  • Hubert POLET, veuf de Marie-José BREMEN décédé à l’âge de 97 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Embourg.
  • Élise DEGLIN, épouse d’Albert FOGUENNE décédée à l’âge de 77 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Beaufays.
  • Philippe TROUPIN, époux de Louisette VANVILLE décédé à l’âge de 67 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Beaufays.
  • Marie-Clothilde HENRY de FRAHAN, décédée à l’âge de 103 ans. 
    Ses funérailles ont été célébrées à Mehagne.

 

Nous nous réjouissons pour la célébration, en l’église de Beaufays, du baptême de

  • Maxime MALENGREAUX

 

Nous nous réjouissons avec :

  • Catherine MILSTEIN et Gabriel TURI qui se conféreront le sacrement de mariage le samedi 28 octobre à 11.30, à Beaufays.

 

 

Horaire des Eucharisties

Mardi : 09.00 Embourg          -          Mercredi : 09.00 Prayon          -            Vendredi : 09.00 Fraipont

 

Samedi 21 : 17.00 : La Brouck

Dimanche 22 : 09.30 : Fraipont - Embourg / 10.00 : Ninane / 11.15 : Embourg

 

Samedi 28 : 18.00 : Forêt - Mehagne

Dimanche 29 : 09.30 : Nessonvaux / 10.00 : Beaufays / 11.00 : Prayon - Vaux / 11.15 : Embourg

 

 

Toussaint

Mardi 31 :18.00 : Mehagne

Mercredi 1er novembre :09.30 : Embourg – Fraipont / 10.00 Beaufays + visite au cimetière /

                                         11.00 : Forêt + visite au cimetière / 11.15 : Vaux + visite au cimetière /

                                         11.15 : Embourg + visite au cimetière

Jeudi 2 : 10.00 : Ninane + visite au cimetière

 

Samedi 4 : 18.00 : Forêt

Dimanche 5 : 09.30 : Nessonvaux / 10.00 : Beaufays / 11.00 : Prayon – Vaux / 11.15 : Embourg

 

À l’agenda de l’Unité Pastorale

  • Samedi 21 oct. à 20.00 : Concert en l’église d’Embourg au profit du Voyage en Inde d’élèves du Sartay 

  • De lundi à dimanche, j’animerai une retraite au Foyer de Charité de Spa – Nivezé.  Merci de nous porter dans la prière.

 

Et nos amis syriens ???

Ils sont désormais bien installés ; les enfants sont scolarisés et font partie de nos mouvements de jeunesse.  Ils n’ont plus besoin « que d’une » aide financière !!! 

Aussi, je vous rappelle le compte BE11 3400 6114 0148 de la paroisse d’Embourg,
avec la mention : « Aide à la famille syrienne »

 

Dé-couvrons le cœur de Dieu - Année pastorale 2017-2018

 

Mercredi 22.11 à 20.00, à Beaufays,
autour du récit de la chute dans le livre de la Genèse

 

Mercredi 13.12 à 20.00, à Prayon,
autour de la lettre aux 7 Églises dans le livre de l’Apocalypse

Mercredi 31.01 à 20.00, à Vaux,
autour du thème de l’unité des chrétiens dans l’évangile de Jean

Mercredi 14.03 à 20.00, à Mehagne,
autour du récit du Serviteur Souffrant dans le livre d’Isaïe

Mercredi 18.04 à 20.00, à Ninane,
autour du récit des disciples d’Emmaüs dans l’évangile de Luc

Mercredi 16.05 à 20.00, à Prayon,
autour du récit du Magnificat dans l’évangile de Luc

 

Chaque soirée compte un moment d’enseignement, un temps de partage,
le chant des complies et le verre de l’amitié. 

Notre évêque insiste pour qu’il y ait dans nos Unités Pastorales
une catéchèse d’adultes développée. 

Alors … n’hésitons pas à nous former dans la compréhension de notre foi.

Pierre +, votre curé

 

Nous fêtons Carmelina !

Après sept années passées chez nous, au service de l’Unité Pastorale – plus spécialement de la catéchèse, de l’Équipe Pastorale et des pèlerinages – Carmelina a été nommée secrétaire particulière de notre Évêque.

Nous ne voulons pas la laisser partir sans la fêter …

Nous vous invitons donc à l’eucharistie d’action de grâces le samedi 18 novembre à 18.00, en l’église de Mehagne.

Il va de soi que nous voulons lui laisser un souvenir. Si vous voulez participer à ce cadeau, vous pouvez verser votre quote-part sur le compte : BE11 3400 6114 0148 de la paroisse d’Embourg, avec la mention : « Carmelina ».

Au terme de la célébration, nous vivrons ensemble un apéritif dinatoire. Il serait heureux que chacun apporte quelque chose qui puisse être mangé debout et sans couvert !

 

Prière pour le mois de la Mission

« Missionnaire à contretemps »

 

Seigneur,

Tu nous as fait voir ton amour
par ta Parole et par ton Fils Jésus-Christ.

Ses disciples l’ont transmis en paroles et en actes.

Depuis lors, de génération en génération,
des hommes et des femmes n’ont cessé
d’entretenir la flamme de cet amour.

 

Aujourd’hui,

Tu nous invites à la créativité,
pour le faire grandir, en paroles et en actes.

Tu nous encourages
à partager ta Parole d’amour et ta joie à tous,
et surtout aux laissés pour compte,
sans ménager notre temps et notre énergie.

 

Par la grâce de ton Esprit,
donne-nous de trouver les mots et les gestes
qui feront ressentir à chacun la joie de l’Évangile.

Alors ensemble,
dans nos communautés renouvelées,
nous serons la lumière dans l’obscurité du monde
et le feu dans la froideur de l’indifférence.

 

Père Michel Coppin sds, Directeur de Missio-Belgique

 

Octobre est le mois de la mission universelle de l’Église.

Tous les ans à cette époque les catholiques de Belgique et d'ailleurs manifestent leur solidarité spirituelle et matérielle avec les autres communautés qui, partout dans le monde, annoncent l’Évangile en paroles et en actes. Missio braque chaque année les projecteurs sur un pays et sur sa communauté ecclésiale. En 2017, nous vous invitons à découvrir la Corée du Sud et son Église.

 

Missionnaire à contretemps ?

La mission appartient-elle au passé? Certains semblent le croire. Pourtant, le pape François le rappelle : "En vertu du Baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire". (Evangelii Gaudium). Impossible donc de faire l’impasse sur cet aspect essentiel de notre foi et de notre engagement de chrétien. Qu’est-ce donc qu’un missionnaire pour vous ? Un chrétien audacieux, forcément blanc, chargé de porter l’Évangile dans des territoires où le christianisme n’a pas pénétré ? Aujourd’hui, l’évangélisation doit aussi se faire dans les terres d’ancienne chrétienté. Ce sont des missionnaires venus de ces contrées lointaines qui viennent redonner du souffle, chez nous, à une foi qui, à force d’être institutionnalisée, s’est parfois étiolée. Mais des besoins demeurent dans les anciennes terres de mission.

 

L’exemple de la Corée du Sud

Qui dit Corée du Sud pense smartphones, télévisions, voitures, technologies de pointe. « Si vous trouvez que les gens d’ici sont trop « accros » à leur smartphone, c’est que vous n’êtes pas encore allés en Corée du Sud ! À Séoul, toutes et tous sont occupés avec leur smartphone… Toute cette technologie ne nuit pas aux relations entre les gens, ni aux traditions ou au respect. » (Elly Mattheus, Missio) Au confluent de la modernité et de la tradition, le catholicisme attire les Coréens par son engagement social et sa capacité à créer des liens. Pendant plusieurs années, le rythme des conversions au catholicisme atteignait 100.000 personnes par an.

 

C’est ce week-end, la collecte spéciale … Merci de votre générosité !

 

Pierre+, votre curé

                                                                           


                       

Samedi 14 et Dimanche 15 octobre 2017

                                       

« Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce. »

 

«  Lignes de Vie » 

Nous prions pour notre défunt et sa famille :

  • Jean-Luc COSTER décédé à l’âge de 63 ans.  Ses funérailles ont été célébrées à Vaux.

Nous nous réjouissons pour la célébration, en l’église de Beaufays, des baptêmes de

  • Bentley LUYKS, Chiara HAVERLAND, Mathew et Juliette ALTREE

Nous nous réjouissons avec

  • François STOCKMAN et Mathilde COUSON qui se conféreront le sacrement de mariage
    ce samedi 21 oct. à 12.30, en l’église de Beaufays 

Horaire des Eucharisties

Mardi : 09.00 Embourg          -          Mercredi : 09.00 Prayon          -            Vendredi : 09.00 Fraipont

Samedi 21 : 17.00 : La Brouck

Dimanche 22 : 09.30 : Fraipont - Embourg / 10.00 : Ninane / 11.15 : Embourg

 

Samedi 28 : 18.00 : Forêt - Mehagne

Dimanche 29 : 09.30 : Nessonvaux / 10.00 : Beaufays / 11.00 : Prayon - Vaux / 11.15 : Embourg

 

À l’agenda de l’Unité Pastorale

  • Samedi à 20.00 : Concert en l’église d’Embourg au profit du Voyage en Inde d’élèves du Sartay :

Vraiment très – trop – peu d’inscrits au concert … S.O.S … Mayday, Mayday !!!

C’est durant les vacances de Carnaval, du 5 au 20 février 2018, que j’accompagnerai avec d’autres adultes les 16 élèves du Sartay pour leur voyage humanitaire à Tuttipakam, en Inde. Vous le savez, les élèves (et les accompagnateurs !!!) payent le voyage et le séjour de leur poche. Mais nous voulons apporter un maximum d’argent là-bas pour aider les « intouchables » aidés depuis presque 60 ans par une liégeoise, Madeleine de Blic. Nous soutenons, de nos bras et de l’argent récolté, une ferme-orphelinat, un atelier de tissage, un accueil de femmes âgées anciennement maltraitées et un accueil d’enfants des rues. C’est pourquoi, je vous invite :

 

Le samedi 21 octobre à 20.00

en l’église d’Embourg

à un concert de musique de chambre

au profit de ce projet Inde. 

10 € pour les adultes – 8 € pour les étudiants.

Gratuit pour les moins de 12 ans – 7 € en prévente.

Infos et réservations : 0471/222 141 – 0471/201 601

 

Mardi de désert au Carmel de Mehagne

Mardi 07 novembre 2017

Mardi 05 décembre 2017

Mardi 30 janvier 2018

Mardi 06 mars 2018

 

Chaque mardi de désert se déroule de 09.30 à 15.00.

Au programme de la journée :

Enseignement – Prière - Eucharistie – Repas simplifié – Confessions – Adoration

 

Dé-couvrons le cœur de Dieu - Année pastorale 2017-2018 

 

v  Mercredi 22.11 à 20.00, à Beaufays,
autour du récit de la chute dans le livre de la Genèse

v  Mercredi 13.12 à 20.00, à Prayon,
autour de la lettre aux 7 Églises dans le livre de l’Apocalypse

v  Mercredi 31.01 à 20.00, à Vaux,
autour du thème de l’unité des chrétiens dans l’évangile de Jean

v  Mercredi 14.03 à 20.00, à Mehagne,
autour du récit du Serviteur Souffrant dans le livre d’Isaïe

v  Mercredi 18.04 à 20.00, à Ninane,
autour du récit des disciples d’Emmaüs dans l’évangile de Luc

v  Mercredi 16.05 à 20.00, à Prayon,
autour du récit du Magnificat dans l’évangile de Luc

  

Chaque soirée compte un moment d’enseignement, un temps de partage,
le chant des complies et le verre de l’amitié. 

Notre évêque insiste pour qu’il y ait dans nos Unités Pastorales
une catéchèse d’adultes développée. 

Alors … n’hésitons pas à nous former dans la compréhension de notre foi.

Pierre +, votre curé

 

 

Dernières homélies

  • 4ième conférence de carême

    QUATRIÈME CONFÉRENCE DE CARÊME

    « UN HOMME LIBRE »

     

    « Jésus dit : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. (…) Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Jean 5, 19-23.30)

     

    Dans notre existence humaine, nous opposons volontiers la liberté et le fait de suivre un autre. Il semble qu’il y ait une alternative : ou bien je fais ce que je veux, et alors je suis libre, ou bien j’obéis passivement à une personne ou à une réalité extérieure. Si je suis libre, je suis forcément maître de moi-même.  Le monde actuel pousse, on ne peut plus à l’indépendance.  J’entends souvent dire : « moi, je ne dois rien à personne ».  Cela engendre aussi souvent un climat d’isolement et de repli sur soi.  Quand je n’ai pas de foreuse, je dois en demander une à mon voisin – qui est supérieur à moi, puisqu’il en possède une -  mais, paradoxalement, cela me permet de créer des liens de convivialité, d’amitié, de fraternité avec mon voisin qui entraîne une relation d’amitié.

    À force de ne vouloir dépendre de personne pour rien, nous créons un monde où chacun risque – et c’est souvent plus qu’un risque – de devenir immensément seul !  Alors que c’est le contraire, va nous dire la Parole de Dieu

     

    Lire la suite...  
  • 4ième dimanche de carême - A -

    « Sors de la nuit ! »  Voilà donc l’appel qui nous est lancé ce dimanche.  Et cet appel est conjugué avec « Réjouis-toi » en ce dimanche de la Laetare.  Autrement dit : « Réjouis-toi de sortir de la nuit ».  La couleur rose de cette fête nous rappelle que la lumière du matin de Pâques est déjà toute proche ; que la nuit n’est déjà plus totalement la nuit ; que la puissance du Ressuscité commence déjà à agir en nous.

     

    Et tout d’abord, avec le petit David.  Il est le dernier des fils de Jessé, il n’est rien, puisqu’on l’envoie même garder les troupeaux, alors que l’ai autres enfants sont à la maison.  Il est dans la nuit, et peut-être n’en sait-il rien …  Et voilà que le Seigneur lui-même vient à sa rencontre à travers le prophète Samuel.  C’est Samuel qui va le faire sortir de la nuit pour en faire le plus grand Roi d’Israël, grâce à l’Esprit de Dieu qui s’est emparé de lui, dès ce jour-là.

     

    Vous le savez bien, Jésus est « Fils de David ».  David en est donc l’image.  Et, de fait, c’est la même chose.  Jésus aussi, va naître au plein cœur de la nuit, à Bethléem ; il va naître dans la nuit aussi, parce qu’il vient, petit et pauvre, dans une crèche à l’écart, en n’ayant comme compagnons, qu’un âne, un bœuf et quelques bergers.  Il vivra dans la nuit à Nazareth.  Il lui faudra aussi que Dieu son Père le sorte de la nuit : à son baptême, il le met dans la lumière en lui disant : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi, je mets tout mon amour ».  Et cela ne s’arrête pas là.  Car, Jésus vivra aussi la nuit de la mort le Vendredi-Saint, il connaîtra l’obscurité du tombeau … et là aussi, c’est son Père qui, roulant la pierre, le rendra à la lumière, le ressuscitera.  Le psaume nous l’a dit : « Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal ».

     

     

    Lire la suite...