annonces du WE du 16 novembre 2019

 

 

16 et 17 novembre 2019

« Beaucoup viendront sous mon nom,
et diront : ‘C’est moi’ »

 

Lignes de vie

Nous partageons la peine des familles de

  • Nelly ROGISTER, veuve d’Albert CHOISIS, décédée à l’âge de 84 ans.
    Un temps de prières sera célébré au Funérarium d’Embourg, mardi 19 nov à 10.15.
  • Lucia TRAVASCIO, veuve de Canio MAURO, décédée à l’âge de 88 ans.
    Les funérailles ont été célébrées en l’église d’Embourg.
  • Simone FABRÉ, veuve de Louis SPAETER, décédée à l’âge de 92 ans.
    Les funérailles ont été célébrées en l’église de Mehagne.
  • Marcel SEILLER, époux d’Éliane TONNÉ, décédé à l’âge de 81 ans. 
    Un temps de prières a été célébré au Funérarium de Vaux.

 

Nous nous réjouissons avec les parents de Démone RONDEAUX et Abigaël TIHANGE
qui reçoivent le sacrement de baptême le week-end prochain, dimanche 24 nov. à 15:00 à Prayon.

 

Lundi 11 novembre 

Un immense merci pour votre participation aux deux eucharisties de l’Armistice. 

Nous étions plus de 200 pour les deux célébrations !       

                                                                                                    Pierre +, votre curé

Célébration des eucharisties

Samedi 16 novembre : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 17 novembre : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 23 novembre : 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 24 novembre : 09.30: Embourg / 11.00 : Ninane (messe des familles) / 10.30: Carmel / 11.15: Embourg & Forêt (Sainte-Catherine)

  

DIMANCHE MERVEILLEUX

NOUVEL AN LITURGIQUE

1er décembre 2019

Comme chaque année,
nous sommes invités à célébrer ensemble le Nouvel An chrétien
par un dimanche merveilleux. Voici le programme :

09.00 Petit déjeuner (dans la salle sous l’église)

09.45 Activités ludiques (dans l’église)

11.15 Messe des familles

12.30 Dîner « mille miches »

Vente de cartes postales et de bouteilles de champagne au profit du Projet Inde du Sartay

13.30 Balade vers la chapelle de Chèvremont

 

 

Samedi 7 décembre : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 8 décembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 14 décembre : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 15 décembre : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 21 décembre : 18.00 : Nessonvaux & Chaudfontaine

Dimanche 22 décembre : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

 

Mardi 24 décembre : 17.00 : Vaux / 18.00 : Ninane / 19.00 : Mehagne / 24.00 : Fraipont

Mercredi 25décembre :09.30 Embourg 10.00: Beaufays 11.15 :Prayon Embourg

 

 

Samedi 28 décembre : 18.00 : Prayon & Mehagne

Dimanche 29 décembre : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 4 janvier : 18.00 : Forêt & Mehagne

Dimanche 5 janvier : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 11 janvier : 17.00 : La Brouck / 18.00 : Chaudfontaine

Dimanche 12 janvier : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 18 janvier : 18.00 : Prayon & Mehagne

Dimanche 19 janvier : 10.00 Beaufays / 10.30 : Carmel / 11.15 : Vaux & Embourg

 

Samedi 25 janvier : 18.00 : Nessonvaux & Chaudfontaine

Dimanche 26 janvier : 09.30 : Embourg / 10.00 : Ninane / 10.30 : Carmel / 11.15 : Embourg 

 

Au fil des semaines

  • Lundi à 20.00, au presbytère de Ninane : préparation de la messe des familles du dimanche 24 à Ninane
  • Mercredi à 20.00, en l’église de Prayon : Soirée « Dé-couvrons le cœur de Dieu » (voir plus bas)
  • Vendredi à 19.30, dans la salle sous l’église de Vaux : Soirée-rencontre des « amis de la messe en plein air » de l’Ascension
  • Samedi de 08.45 à 12.00, au Carmel : rencontre des visiteurs de malades et des personnes intéressées autour de Mgr Jousten qui nous parlera de l’accompagnement spirituel des malades.
  • Dimanche 24 : La messe de Ninane est célébrée à 11.00.  Ce sera une messe des familles qui clôturera la rencontre des GR4.  Bienvenue à tous !
  • Mardi 26 à 16.00 : Eucharistie à la MR - MRS « La Sapinière »
  • Mercredi 27 de 15.30 à 17.30 au presbytère d’Embourg : Réunion de l’équipe de préparation au mariage en vue de son implication dans la « catéchèse renouvelée »
  • Jeudi 28 à 15.30, chez Pierre : réunion de l’Équipe Pastorale
  • Vendredi 29 à 15.30, chez Pierre : réunion de l’Équipe des prêtres
  • Vendredi 29 novembre à 19.30, en l’église de Vaux-sous-Chèvremont : Projet Inde de Sainte-Thérèse d’Avila : Gospel Neema en concert et Marché de Noël (voir plus bas)

 

DÉ-COUVRONS LE CŒUR DE DIEU 2019 - 2020

à 20.00 : Présentation - partage - Complies - Verre de l’amitié

20 novembre - Prayon - Autour de Jean Baptiste

18 décembre - Vaux - Autour d’Isaïe

29 janvier - Ninane - Autour des Mages

11 mars - Mehagne - Autour de la sortie d’Égypte

22 avril - Prayon - Autour de Marie-Madeleine à la Résurrection

20 mai - Vaux - Autour de la venue de l’Esprit

 

PROJET INDE DE SAINTE-THÉRÈSE D’AVILA

Gospel Neema en concert et Marché de Noël

Vendredi 29 novembre à 19.30, en l’église de Vaux-sous-Chèvremont

Adultes : prévente 10 € / sur place 12 €

Enfants : 5 € jusqu’à 12 ans

Compte : BE68 0004 4600 9434

Réservations : Carine TILMAN au 0495/77.09.54.

Bar et petite restauration 

 

APPEL  du « Souffle de Vie »

Le Souffle de Vie est une association sans but lucratif qui, depuis plus de 30 ans, aide à long terme et de façon très concrète les femmes enceintes en difficulté, leur famille, ainsi que les personnes ayant perdu un enfant pendant la grossesse, soit par fausse couche, soit par avortement, soit par interruption médicale de grossesse.

Le Souffle de Vie apporte aussi des réponses très concrètes dans la lutte contre la pauvreté de ces familles.

Le Souffle de Vie travaille dans toute la Belgique grâce à trois antennes couvrant les régions néerlandophone et francophone du pays.

Le Souffle de Vie est amené à informer et soutenir le discernement de toute femme enceinte, tout couple dont la grossesse peut être remise en question par une détresse, quelle qu'elle soit : solitude, adolescence, rejet familial, abandon du père… risque d'handicap ou handicap de l'enfant à naître… maladie, handicap mental, physique ou social des parents… pauvreté matérielle.

 

L'objectif est d'aider la femme (le couple) à prendre elle-même la décision qui lui semble la plus appropriée quant à la grossesse qu'elle vit, en ayant cherché avec elle tous les éléments qui lui permettront de poser un choix le plus objectif possible, en connaissance de cause, et ensuite, grâce à une multitude d'aides, d'assumer ce choix. Aides diverses et adaptées en fonction des besoins et des souhaits des personnes.

 

Soutien relationnel par des familles de parrainage ; Conseils par des professionnels bénévoles ; Aides sociales, administratives, médicales, paramédicales, juridiques…;  Orientation vers des organismes appropriés ; Lutte contre la pauvreté grâce au vestiaire gratuit de vêtements de 0 à 16 ans ainsi qu’à la mise à disposition de matériel de puériculture, jouets, meubles si nécessaire. Près de 800 colis de vêtements et 200 colis de matériel de puériculture sont distribués chaque année à des familles du Souffle de Vie ; Aides financières sous certaines conditions et en fonction des dons reçus. Le Souffle de Vie s’adresse aux personnes provenant de tous les horizons socioculturels et quels que soient l'âge des personnes à aider, leur nationalité, leurs convictions morales, philosophiques ou religieuses, leur statut. La majorité des personnes vivent dans une très grande précarité.

 

Le réseau du Souffle de Vie touche ainsi plusieurs milliers de personnes en Belgique.

Pour toute autre information sur Le Souffle de Vie et ses activités, vous pouvez contacter :

www.souffledevie.be,  facebook.com/lesouffledevie

 

SAINT-NICOLAS

Comme l’année dernière, des assiettes et sachets de friandises vous seront présentés à la sortie de la messe au profit de l'asbl Emmanuel de Banneux.

Cette œuvre se consacre au soutien de personnes handicapées enfants et adultes aussi bien par son service d’adoption que par l’accueil dans son Foyer chaleureux où l’on pratique le respect de la différence.

Ce sont les résidents qui confectionnent les assiettes et sachets qui vous sont proposés.

Le prix sont encore ceux de l’année dernière :
les assiettes sont à 7 € et les sachets à 3 €.


 

9 et 10 novembre 2019

                          «  Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.

Tous, en effet, vivent pour lui. »

 

Lignes de vie

 

 

Décès

Nous partageons la peine des familles de

  • Claude DEPIREUX, veuf de Josette PHILIPPE décédé à l’âge de 75 ans.  Un temps de prières a été célébré au Funérarium de Trooz.
  • Stéphanie EL AISSATI, compagne d’Éric JACQUEMIN décédée à l’âge de 45 ans. Les funérailles ont été célébrées en l’église d’Embourg.
  • Mariette MESTREZ, veuve d’Albert SERWY, décédée à l’âge de 100 ans. Un temps de prière sera célébré au Funérarium Dethier à Embourg, lundi à 10.00. 
  • Chantal DAVID, épouse de Baudouin LACROSSE, décédée à l’âge de 76 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Beaufays.
  • Léonce LEHNEN, veuve de Jean ANCION, décédée à l’âge de 75 ans. Ses funérailles ont été célébrées à Nessonvaux.
  • Georgette PAULET, veuve de Georges MATHYS, décédée à l’âge de 95 ans. Un temps de prière a été célébré au funérarium d’Embourg.
  •  Germaine ANCION, veuve de Paul DELIEGE, décédée à l’âge de 92 ans. Un temps de prière a été célébré au funérarium de Trooz.
  • Thérèse WILKIN, veuve de Roby THONNART, décédée à l’âge de 81 ans. Ses funérailles seront célébrées jeudi à 10h, à Embourg.

 

Baptêmes

 

Nous nous réjouissons avec les parents d’Auguste GYSEN et Noah SIWEK

     qui reçoivent le sacrement de baptême ce 9 novembre

Petit-déjeuner OXFAM

Dimanche 17 novembre, le groupe Oxfam-Chaudfontaine vous invite à commencer votre journée par un petit déjeuner pas comme les autres ! En effet, de 8h30 à 12h, à l’école Marcel Thiry, vous aurez l’occasion de prendre un petit déjeuner délicieux dans une atmosphère particulièrement conviviale ; après vous être sustentés, différents stands vous accueilleront et vous pourrez y découvrir les produits alimentaires et d’artisanat du Commerce Equitable ainsi que le mouvement Oxfam. Le 17 novembre, joignez l’équitable à l’agréable en participant au Petit Déjeuner Oxfam ; vous ne le regretterez pas et apporterez ainsi un précieux soutien au Commerce Équitable !

 

 


 

 

  

 

Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Dernières homélies

  • 4ième conférence de carême

    QUATRIÈME CONFÉRENCE DE CARÊME

    « UN HOMME LIBRE »

     

    « Jésus dit : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. (…) Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Jean 5, 19-23.30)

     

    Dans notre existence humaine, nous opposons volontiers la liberté et le fait de suivre un autre. Il semble qu’il y ait une alternative : ou bien je fais ce que je veux, et alors je suis libre, ou bien j’obéis passivement à une personne ou à une réalité extérieure. Si je suis libre, je suis forcément maître de moi-même.  Le monde actuel pousse, on ne peut plus à l’indépendance.  J’entends souvent dire : « moi, je ne dois rien à personne ».  Cela engendre aussi souvent un climat d’isolement et de repli sur soi.  Quand je n’ai pas de foreuse, je dois en demander une à mon voisin – qui est supérieur à moi, puisqu’il en possède une -  mais, paradoxalement, cela me permet de créer des liens de convivialité, d’amitié, de fraternité avec mon voisin qui entraîne une relation d’amitié.

    À force de ne vouloir dépendre de personne pour rien, nous créons un monde où chacun risque – et c’est souvent plus qu’un risque – de devenir immensément seul !  Alors que c’est le contraire, va nous dire la Parole de Dieu

     

    Lire la suite...  
  • Troisième conférence de carême : "un homme de communion"

    TROISIÈME CONFERENCE DE CARÊME

    « UN HOMME DE COMMUNION »

     

    « Le Christ est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même, avec les deux, un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ; car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. » (Éphésiens 2, 14-22)

     

    Après avoir vu combien, nous étions des hommes nouveaux et des hommes solidaires, la lettre aux Ephésiens nous aide à comprendre comment nous sommes des hommes et des femmes de communion.  Et pour cela, il nous est bon de nous rappeler la spécificité eu peuple juif.  Depuis toujours, les Juifs ont prêté une grande attention à leur spécificité en tant que peuple de l’Alliance. Rappelez-vous qu’ils ont été choisis comme « le plus petit des peuples parmi tous les peuples ».  (Deut 7, 13).  Et donc, dans tous les domaines de la vie, ils ont voulu marqué leur différence par rapport aux autre peuples (circoncision, nourriture kasher, mariage entre eux …)  Ils voulaient ainsi, non seulement, garder leur identité de peuple élu mais surtout être un signe pour le monde ; ils voulaient déjà être un « sacrement » de l’amour de Dieu pour le monde.  Cette attitude les exposait parfois à l’incompréhension et même l’hostilité des autres.  Les débuts du Christianisme ont montré la difficulté de cette attitude, dans la mesure où des païens (des Goïms) ont adhéré à la foi chrétienne.  Cela a amené au premier concile de l’Église, dans les années 70, où il a été entendu qu’il ne fallait pas devenir d’abord juif (et donc recevoir la circoncision) pour devenir chrétien.

     

    Lire la suite...