annonces du WE des 29 et 30 juin 2019

 

 

 

 

Juillet 2019

Les vacances : un temps pour soi,
un temps pour Dieu, un temps pour les autres …

 

Lignes de vie

Nous prions pour notre défunt et sa famille :

  • Robert PIRLET, époux de Marie dite Malou DERU décédé à l’âge de 82 ans.
    Ses funérailles ont été célébrées à Embourg.

Nous nous réjouissons avec les parents de :

  • Clémence et Louise MERCIER, Arthur LEMPEREUR, Colin VANDEWEYER, Luis HERMANS, Timéo ANCION et Léa CLARYSSE, qui seront baptisés durant ce mois de juillet.

Nous partageons la joie de Didier DORTU et Séverine WEERTS qui se conféreront le sacrement de mariage samedi à Fraipont.

 

Célébration des eucharisties

Dimanche 30 juin : 10.00 : Beaufays / 10.30 Embourg/Mehagne (messe en plein air à la MR Fr. Schervier, Mehagne)

                                      11.15 : Prayon & Vaux

 

Samedi 6 juillet : 18.00 : Forêt & Mehagne

Dimanche 7 juillet : 10.00 : Beaufays / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg

 

Samedi 13 juillet : 17.00 : La Brouck

Dimanche 14 juillet : 10.00 : Ninane / 11.15 : Prayon & Embourg

 

Samedi 20 juillet : 18.00 : Fraipont & Mehagne

Dimanche 21 juillet : 10.00 : Beaufays / 11.15 : Prayon & Vaux & Embourg (Te Deum)

 

Samedi 27 juillet : 18.00 : Nessonvaux

Dimanche 28 juillet : 10.00 : Ninane / 11.15 : Prayon & Embourg.

 

Vacances forcées comme moi et beaucoup d’autres,
ou vacances tout court …

… ce temps est un temps pour soi, pour Dieu et pour les autres …

 

Un temps pour soi d’abord. Nous vivons parfois dans un mauvais sentiment altruiste qui nous fait nous oublier nous-mêmes ! Et cela ne peut être que la catastrophe. Jésus est clair : il faut aimer Dieu et son prochain comme soi-même. Si je ne prends pas du temps, gratuitement, pour moi, je serai dans l’incapacité d’aimer Dieu et les autres dans la vérité.

                                        

Un temps pour Dieu ensuite. L’inactivité me donne du temps pour prier davantage. N’ayons pas peur pendant ces vacances de prendre de longs temps, tous les jours, pour le Seigneur. Il nous repose vraiment. Ainsi qu’on le chante à Taizé : « Mon âme se repose en paix sur Dieu seul, se repose en paix ».

 

Un temps pour les autres enfin. Et cela vient en troisième lieu. Non pas que ce soit moins important, au contraire. En m’aimant moi-même et en aimant Dieu ; en prenant plus de temps pour moi-même et pour le Seigneur, alors et alors seulement, je pourrai rencontrer l’autre dans la vérité. Je pourrai voir en lui le Seigneur, je pourrai l’aimer d’un amour gratuit, sans rien en attendre en retour.

 

Alors, oui, profitons de ce temps béni ! 

 

Pierre +, votre curé  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

PRENEZ DU TEMPS POUR VOTRE COUPLE

 

Du 14 au 20 juillet 2019 au Carmel de Mehagne, CANA HOLY DAYS :

 

Une semaine organisée par la Communauté du Chemin Neuf pour les couples et les familles.

 

infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél: 0477 64 22 63

 

 

 

AVIS DE RECHERCHE

 

Je cherche toutes informations biographiques (parcours de vie, famille, activités) au sujet du Père carme Noël SION, dit Père Gilles, rattaché aux Pères carmes de Chèvremont, et qui a terminé sa vie au Home Saint-Joseph, rue du Thier-à-Liège 47 à Liège. Il aurait rendu des services à la paroisse de Chaudfontaine. Le Père Gilles de la Vierge des Pauvres, Noël SION est né à Jemeppe S/M en 1921 et est mort à Liège en 2007, à l’âge de 85 ans. Il repose dans le caveau des Pères à Chèvremont. Je cherche à déterminer le lien qu’il aurait pu avoir avec le Chanoine Pierre AIMONT, de la Cathédrale de Liège, et avec un jeune homme Polonais, Juif de 34 ans, qui est décédé au camp d’Auschwitz en 1942. Le Père SION aurait-il été actif dans le Limbourg ou à Anvers ? Se serait-il déjà rendu en Israël ? Pour toutes infos, vous pouvez me contacter par email (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) ou par téléphone au 0499/19.01.50. Je vous remercie.

 

Sébastien BELLEFLAMME, professeur au Collège Sainte-Véronique (LIEGE)

 

 

 

ÉGLISE SAINTE-CATHERINE DE FORÊT-VILLAGE

 

Églises Ouvertes 2019 : Émotions

 

L’église Sainte-Catherine participe une fois de plus à l’opération européenne ÉGLISES OUVERTES.

 

Cette année, laissez-vous porter par vos émotions à la découverte de ses peintures à la détrempe, de son Christ en bois polychrome du 14ème siècle, de ses mille et un petits et grands trésors…

 

Ou alors, fermez les yeux et laissez-vous conter son histoire…

 

Ou encore, écoutez son silence, goûtez la paix de la place qui l'entoure !

 

L’église sera accessible le premier week-end de juin (les samedi et dimanche de 10.00 à 12.00 et de 14.00 à 18.00), ainsi que tous les dimanches des mois de juillet et d’août (entre 14.00 et 18.00).

 

Nous vous y accueillerons avec grand plaisir.

 

 

 

EXCURSION PAROISSIALE 2019

 

« Bastogne et ses alentours ; côté nature, côté histoire »

 

L’équipe relais de Trooz vous propose de passer la journée du SAMEDI 27 JUILLET prochain à Bastogne :

 

 

 

- Départ en car à 08.00 de Nessonvaux (parking Intermarché), à 08.05 à Fraipont, à 08.15 à Prayon (station Q 8), à 08.30 à Chênée (Colruyt).

 

 

 

Arrivée à Recogne vers 10.00 et découverte de la FERME DES BISONS.

 

En chariot, visite commentée du troupeau à l’intérieur de la prairie.

 

 

 

La ferme nous ouvre exceptionnellement ses portes le matin ;

 

il est donc impératif de prendre le repas de midi sur place. C’est aussi l’occasion pour la plupart d’entre nous de faire une découverte culinaire !

 

Deux possibilités de repas, préparés à la ferme avec des ingrédients de qualité.

 

Soit : boulettes de bisons, sauce maison, accompagnées de frites et crudités plus dessert. Café ou thé offert.

 

Soit : médaillon de bison, sauce champignons maison, frites et crudités plus dessert.

 

Café ou thé offert.

 

 

 

En début d’après-midi, départ vers Bastogne et visite du WAR MUSEUM.

 

Munis d’audio-guides, nous vivrons une expérience immersive et multi sensorielle.

 

Balade libre aux alentours du musée ; exposition temporaire proche du Mardasson. 2019 commémore le 75ème anniversaire de la bataille des Ardennes. Au terme de cette visite, direction le centre de Bastogne, tout proche.

 

Temps libre.

 

Retour au car prévu vers 18h15.

 

 

 

PROCÉDURE D’INSCRIPTION À SUIVRE OBLIGATOIREMENT ET DANS L’ORDRE :

 

1) Téléphoner au secrétariat paroissial, 04/365.02.38, UNIQUEMENT entre 09.00 et 12.00, et signaler sa participation. Clôture des inscriptions : le 12 JUILLET.

 

2) Effectuer le paiement : prix en fonction de votre choix, au compte BE94 3400 2681 8114 ouvert au nom de Claudine JAPSENNE.

 

PRIX TOTAL EXCURSION, VISITES ET REPAS :

 

MENU BOULETTES DE BISON : 48 euros    -   MENU MÉDAILLON DE BISON : 52 euros.

 

 

 

Aucun remboursement ne sera effectué SAUF si une autre personne s’inscrit, paie et prend votre place. Libre à vous de prendre personnellement une assurance annulation.

 

Seules ces 2 formalités dans l’ordre rendent l’inscription effective.

 

 

 

Le car réservé peut accueillir 49 personnes. Ne tardez pas à vous manifester si vous souhaitez profiter d’une journée hors du commun, baignée de détente et d’amitié.

 

L’équipe relais de Trooz

 

 

 

PÈLERINAGE LIÉGEOIS À BANNEUX

 

Personnes malades de la région liégeoise, Personnes avec un handicap, Personnes âgées seules, en famille ou en maison de repos, venez vivre 5 jours à Banneux auprès de la Vierge des Pauvres entourées de bénévoles adultes et jeunes à votre service.  Du 13 au 17 septembre 2019, l’Hospitalité de Banneux Notre-Dame vous accueillera pour un séjour agréable. Et toi jeune ou moins jeune, n’accepterais-tu pas de te mettre au service des pèlerins quelques jours ?  Alors, n’hésite pas à nous rejoindre, car nous avons besoin de ton aide. Animation spirituelle assurée par Mgr A. JOUSTEN, Évêque émérite de Liège.

 

Thème du séjour : « Venez, Nations ! » - Où ? À l’Hospitalité de Banneux Notre-Dame, rue de l’Esplanade, 74  à  4141  Banneux - Prix : 132 € pour le séjour. Dépliants et bulletins d’inscription disponibles au secrétariat : Pèlerinage Liégeois à Banneux, rue de Herve, 380/ 42  à  4030  Grivegnée. Tél.  04/367 72 39      

 

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .      Compte   BE49-0013 7385 6971          site : www.liegeabanneux.be

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Dernières homélies

  • 4ième conférence de carême

    QUATRIÈME CONFÉRENCE DE CARÊME

    « UN HOMME LIBRE »

     

    « Jésus dit : Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait ; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. (…) Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Jean 5, 19-23.30)

     

    Dans notre existence humaine, nous opposons volontiers la liberté et le fait de suivre un autre. Il semble qu’il y ait une alternative : ou bien je fais ce que je veux, et alors je suis libre, ou bien j’obéis passivement à une personne ou à une réalité extérieure. Si je suis libre, je suis forcément maître de moi-même.  Le monde actuel pousse, on ne peut plus à l’indépendance.  J’entends souvent dire : « moi, je ne dois rien à personne ».  Cela engendre aussi souvent un climat d’isolement et de repli sur soi.  Quand je n’ai pas de foreuse, je dois en demander une à mon voisin – qui est supérieur à moi, puisqu’il en possède une -  mais, paradoxalement, cela me permet de créer des liens de convivialité, d’amitié, de fraternité avec mon voisin qui entraîne une relation d’amitié.

    À force de ne vouloir dépendre de personne pour rien, nous créons un monde où chacun risque – et c’est souvent plus qu’un risque – de devenir immensément seul !  Alors que c’est le contraire, va nous dire la Parole de Dieu

     

    Lire la suite...  
  • Troisième conférence de carême : "un homme de communion"

    TROISIÈME CONFERENCE DE CARÊME

    « UN HOMME DE COMMUNION »

     

    « Le Christ est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même, avec les deux, un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ; car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. » (Éphésiens 2, 14-22)

     

    Après avoir vu combien, nous étions des hommes nouveaux et des hommes solidaires, la lettre aux Ephésiens nous aide à comprendre comment nous sommes des hommes et des femmes de communion.  Et pour cela, il nous est bon de nous rappeler la spécificité eu peuple juif.  Depuis toujours, les Juifs ont prêté une grande attention à leur spécificité en tant que peuple de l’Alliance. Rappelez-vous qu’ils ont été choisis comme « le plus petit des peuples parmi tous les peuples ».  (Deut 7, 13).  Et donc, dans tous les domaines de la vie, ils ont voulu marqué leur différence par rapport aux autre peuples (circoncision, nourriture kasher, mariage entre eux …)  Ils voulaient ainsi, non seulement, garder leur identité de peuple élu mais surtout être un signe pour le monde ; ils voulaient déjà être un « sacrement » de l’amour de Dieu pour le monde.  Cette attitude les exposait parfois à l’incompréhension et même l’hostilité des autres.  Les débuts du Christianisme ont montré la difficulté de cette attitude, dans la mesure où des païens (des Goïms) ont adhéré à la foi chrétienne.  Cela a amené au premier concile de l’Église, dans les années 70, où il a été entendu qu’il ne fallait pas devenir d’abord juif (et donc recevoir la circoncision) pour devenir chrétien.

     

    Lire la suite...